mardi 29 mai 2007

Y a-t-il un pilote dans l’avion ?

Cela fait 40 jours que le nouveau président a été investi, un mois que le nouveau gouvernement est en place et nous attendons !

Les premiers jours portaient en eux l’espoir du changement. On se disait qu’il est inéluctable.

Depuis chaque jour amène son lot de misère et de désolation, de faim et de soif.

La réponse du gouvernement tient en deux mots « commission interministérielle » !

Et des scandales en veux tu en voilà, de la gabegie à la criminalité en passant par la drogue et autres blanchiments, l’ère nouvelle commence décidément mal, tout cela accompagné d’un silence assourdissant.

Le président est trop occupé pour mettre en œuvre son programme, il y a plus urgent : le président reçoit, un défilé interminable d’invités de marque.

Mais aucune décision, et nous attendons toujours !

Le PM travaille 20 heures sur 24 ! mais les organigrammes ne sont toujours pas mis en place et la déclaration de politique générale du gouvernement se fait attendre, elle est même régulièrement reculée, et nous continuons d’attendre !

« Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark »

D’aucuns disent que les caisses de l’état seraient vides, et le pays paralysé par le manque de moyens financiers . pourtant à l’issue de la transition les autorités sortantes nous disaient que le Trésor était « plein ».

A leur décharge reconnaissons que cette affirmation a été faite par le fameux quatuor des faux chiffres, menteurs chevronnés, ils ne s’attendaient sûrement pas à ce qu’on les croit.

Aujourd’hui il faut agir, et pour débuter il faut tirer les choses au clair !

Ce gouvernement, s’il ne veut pas être complice de la saignée à blanc du pays, doit demander un audit général de l’état .nous devons pour notre part et comme l’ont dit nombre de bloggers aider ce gouvernement à prendre les bonnes décisions.

Appelons à un sit-in pour exiger cet audit nécessaire, un sit-in ici à Nouakchott mais aussi à Nouadhibou et partout de part le monde où il y a des mauritaniens inquiets de la situation de leur pays.

Ce gouvernement devra apprendre à rendre compte à ses concitoyens.

Exigeons de notre président élu de tenir ses engagements, de mettre en œuvre son programme.

L’heure de la sieste est passée. Il est temps de se réveiller.

RIM