jeudi 24 mai 2007

Ces sociétés qui nous arnaquent

Il y a quelques années la Socogim a initié avec la BADH la construction de logements sociaux, à l’époque était née la cité Maaouiya, qui devait justifier pour tout le monde que même privatisée (je devrais dire plutôt offerte), la banque avait toujours pour objectif l’habitat pour tous.

Le concept a eu beaucoup de succès, les maisons étaient bien construites et elles ne coûtaient pas cher, du coup rebelote.

En 2002 l’épargne a été ouvert pour une extension de la cité Maaouiya, la maison devait coûter 3.900.000 UM avec un dépôt initial de 1.300.000 UM, le restant étant payable sur 10 ans et devait être livrée au bout de 2 ans

Ce devait être une opportunité pour les petits épargnants, une occasion offerte à une classe moyenne d’accéder à la propriété.

Finalement non seulement au bout cinq ans nous attendons toujours mais le rêve se transforme en cauchemar, la société SOCOGIM a réclamé à la BADH quatre million/maison en raison d’augmentation des matériaux de construction, bien qu’a y regarder de près, et vu la manière dont elles ont été construites,ils n’ont pas dû se ruiner.

La BADH qui apparemment ne voyait pas l’intérêt d’entrer en litige avec la SOCOGIM a immédiatement accepter.

Après tout les pigeons sont là pour passer à la caisse !

On aurait pu croire que, vu qu’ils ont eu au moins 1300 000 um par 400 maisons soit cinq cent vingt millions pendant cinq ans, on aurait pu croire alors qu’une perte de 40 misérables millions peuvent être facilement surmontée par la banque.

Eh bien non ! c’est toujours aux pauvres épargnants de payer les pots cassés.

C’est à ces pauvres fonctionnaires et travailleurs qui pour la plupart ont pris des crédits sur salaire sur plusieurs années pour réunir le dépôt initial.

Et ce n’est pas tout, évidemment la BADH n’allait pas rater une occasion de plumer des pigeons aussi consentants alors pendant qu’on y est elle se rajoute en plus des sous de la SOCOGIM encore 2.300.000 UM, comme disons petite gratification.

les quatre millions doivent être payés immédiatement et pour le reste il faut avoir un accord de crédit de la banque pour 2 300 000 um restant payable sur quatre ans avec un taux de 16% (soit 66 000/mois), ce qui fera que grosso modo la maison passe de 3 900 000 um à 7 200 000 um cela fait une augmentation près 85%.

Vous avez dit logements sociaux ? mais j’ai dû rater un épisode car à y regarder de plus près on jurerait que l’on essaye de décourager les petits épargnants. Affaire à suivre.

Min nahiyetin oukhra, et toujours dans le style pigeons.

La MAURITEL s’y met elle aussi à puiser dans les poches de ses abonnés sans leur demander leurs avis.

Pourquoi pas elle aussi me diriez vous ?

La MAURITEL faisait payer la connexion de 128 kbit a 17 000 et poussière( vu qu’on est dans la cour des grands on va pas parle de la petite monnaie)et dans sont infinie bonté elle décide que cela est trop cher est que désormais la 128 serait facturée à 9900 um et la 256 à 17 000.

Jusque là cela a l’air d’une bonne chose mais surprise à la réception des factures que découvre-t-on ? tous les abonnés qui avait une connexion 128 se sont retrouvé à du 256, ceux à 256 ont été passés à 512 ainsi de suite.

Je précise tout de même que ceci a été fait sans leur demander leur avis, l’explication donnée était simple vous payiez déjà 17.000 vous continuez à payer 17.000 en quoi cela vous dérange ?

Oh en rien du tout sinon que l’on décide pour moi de faire passer mon abonnement de 128 à 256 sans me demander mon avis parce que cela arrange Mauritel.

Alors on va continuer longtemps comme ça à se faire avoir par tout le monde.

LM