dimanche 20 mai 2007

PETITION POUR L'AUDIT DE LA TRANSITION

ImageChef.com - Create custom images
Considérant que le 3 août 2005 est une date qui marque la chute de la dictature et constitue le début d'une ère nouvelle, nous, mauritaniens, soucieux de l'avenir de notre pays, signataires de la présente pétition sur le net, demandons un audit de la période d’exception de la Transition.
Partant du fait que toute démocratie ne peut naître que sur des bases saines et dans un cadre assaini, il est de notre devoir de demander que la situation, notamment économique, de notre pays soit clarifiée pour savoir d'où nous partons. C'est ainsi que nous pouvons savoir où nous allons et pouvons juger les résultats accomplis par les personnes et les institutions élues démocratiquement qui doivent rendre compte au peuple.
Il ne s'agit pas pour nous d'une chasse aux sorcières ou de règlements de comptes mais d'un acte citoyen et républicain qui nous permet de savoir dans l'avenir le chemin parcouru et de juger des décisions et actes de nos gouvernants qui ont eu notre confiance.

1- Maatala
2- Yanis
3- LM®
4- Alioune
5- Bouguelba
6- Aleya
7- La soeur de Maatala
8- Lemberti
9- Un fan anonyme de Maatala
10- RIM
11- Bougadoum
12- Kaisersauzé
13- Lambda
14- La grande soeur à LM
15- Big brother
16- Le christ
17- Rimo
18- Al amiri
19- Ouldmauritanie
21- G Sand
22- Ahmed Salem
23- Mohamed
24- Fils du bled
25- L'apprenti poète
26- Azawane
27- Z ould X
28- Mohamed-2
29- Sidi
30- Kane
31- Mohamed Lemine
32- Loubaba
33- Senhoury

P.S. :

Au nom de tous, je remercie les signataires qui ont pris un peu de leur temps pour apposer leurs noms, en anonymes, sur notre pétition symbolique pour un audit de la Transition.

L’apprentissage de la démocratie passe par la prise de conscience collective de la nécessité de respecter les ressources de la communauté.

J’espère que nos petites voix qui crient dans le désert soient entendues car plus ces voix sont nombreuses, soutenues, plus l’écho sera grand, même aux oreilles qui ne veulent pas entendre…

Faisons qu’il y ait aussi d’autres échos pour que ceux qui sont ou seront aux responsabilités de notre pays et qui peuvent se reprocher quelque chose, ne dorment jamais d’un sommeil apaisé. Et comme dans une autre légende, nous puissions toujours penser que « l'œil était dans la tombe et regardait Caïn »…

Yanis