mercredi 14 mars 2007

Un duel au sommet

Tous les candidats malheureux du premier tour sont courtisés par les deux candidats restant du deuxième tour .

Les premières prises de position nous donnent les réformistes centristes qui vont avec Ould Daddah, mais qui peut dire quel part des fameux 7% constitue l’électorat islamiste.
Saleh de son côté, lâché par ses amis d’hier qui disent que le choix de Hanenna était un choix ponctuel et stratégique, va négocier tout seul un pourcentage incertain.
Quatre des plus « petits » candidats (du point de vue du score) se sont ralliés à Sidioca mais ils peinent à totaliser tous ensemble 1% des votes ; et d’ailleurs la question qui se pose : croient ils réellement avoir un électorat qui suivra leurs consignes de vote ?

Pour les autres les négociations sont en cours dans l’intérêt de la Mauritanie, nous dit-on, bien sûr !!

On nous dit que le vote au 1er tour a été dicté par des idées d’un autre âge : tribalisme, régionalisme et ethnicisme ; faute de programmes cohérents proposés par les candidat, je ne vois pas comment le vote aurait pu être différent.

Les daddahistes nous disent qu’il faut barrer la route aux Roumouz el Vessad qui s’agglutinent autour de Sidi, et que le changement est à ce prix, mais ils oublient quelque peu que juste avant d’atterrir chez Sidi ils avaient, pour la plupart, fait une escale on ne peut plus appréciée chez AOD, normal c’est l’homme qu’il nous faut !

Les sidiocalistes, eux nous disent qu’il faut barrer la route à Daddah car il va y avoir des règlements de compte, c’est vrai que pour certains ce n’est pas très rassurant ! qu’il est rancunier et qu’il veut rétablir une certaine dynastie, le changement en prend un coup.

Quand on sait que Sidi et Ahmed ont tous les deux fait partie de l’un des premiers gouvernements post coloniaux de l’ère Moctar (ra7metou Allahi 3aleyhi), on se dit que le renouvellement de la classe politique n’est décidemment pas au rendez vous.

Alors entre le président qui rassure et celui qu’il nous faut, je me tiens à égale distance… de l’autre côté du système solaire.

Mais c’est le choix d peuple et le peuple est souverain.

RIM.